INTERVIEW DES PORTES PAROLES JUSTICE DES PRINCIPAUX CANDIDATS A L’ELECTION PRESIDENTIELLE de 2012

Informer pour comprendre et agir

 

A l’approche des élections présidentielles et après plusieurs années de réformes dans le domaine de la justice pénale, il a semblé utile à l’équipe du site Collection-privee de porter à la connaissance du public les propositions de chaque candidat dans le champ pénal.

Ces propositions sont bien souvent contenues au milieu de propositions plus générales, ou encore émises lors de discours des candidats ou de leurs représentants. Elles sont donc peu visibles et souvent peu développées. Or, la position de chaque candidat dans ce domaine si sensible de la justice pénale est révélatrice de la politique plus générale qu’il entend mener en cas de victoire à l’élection présidentielle.

Ces interviews permettent également de comparer les positions de chaque candidat sur des problématiques similaires. En effet, nous avons initialement transmis à chacun des questions identiques, auxquelles ont été ajoutées des questions portant plus précisément sur le programme présenté.

Nous avons fait le choix d’interviewer vers les responsables « Justice » de chaque équipe de campagne et non vers les candidats eux-mêmes, afin d’avoir une présentation la plus précise et technique possible des propositions développées dans le champ pénal.

Nous ne pouvions pas matériellement interviewer toutes les formations politiques présentant un candidat à l’élection présidentielle. Aussi, nous avons dû faire un choix et ce choix impliquait un critère, forcément délicat. Nous avons donc pris le critère des intentions de vote et décidé d’interviewer l’équipe des candidats pour lesquels, au 15 mars 2012, il y avait plus de 10 % d’intention de vote.

Les partis que nous avons sollicités, le PS, l’UMP, le Front de gauche, le Modem et le Front national, ont tous répondu positivement à notre demande et nous les en remercions.

Comme de règle sur notre site, nous avons sollicité les personnes interviewées afin de présenter et développer leurs propositions et non pas de participer à un débat, qui, compte-tenu du format de nos interviews (40 minutes), nous aurait amené à traiter seulement quelques-uns des thèmes abordés.

En vous souhaitant un bon visionnage de ces interviews.

Philippe Zoummeroff

 

Les interviewés  (par ordre de réalisation des interviews):

 

  • M. Dominique RAIMBOURG, en charge des questions de Justice dans l'équipe de campagne de M. François HOLLANDE (PS)
  • Mme Hélène FRANCO, responsable Justice de l'équipe de campagne de M. Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche)
  • Mme Nathalie GRIESBECK, membre du Comité stratégique autour de M. François BAYROU (Mouvement Démocrate - Modem)
  • M. Wallerand de SAINT JUST, porte parole de la campagne de Mme Marine LE PEN (Front National)
  • M. Sébastien HUYGUE, secrétaire national de l'UMP

 

 
©2012 collection-privee.org