EXPRESS (L'), mai 1968

Auteur :
EXPRESS (L')
Thème :
Mai 68
Description :
2 Suppléments exeptionnels de mai 68
calle
Commentaire :
1-Jean-Jacques Servan- Schreiber
Il n'y a plus de crise "universitaire, il n'y a plus de crise "sociale" - il y a la Crise. Et le passage obligatoire maitenant de l'ordre ancien a un ordre nouveau.
Claude Imbert.
Durant ces trois longues semaines, la guerre civile a vaguement rodé autour de PARIS, avec son cortège de peurs,de rumeurs et de déraisons.
A la fin de la semaine passée,alors que trois pouvoirs de fait, celui du régime, celui des ouvriers et celui des étudiants, poussaient tour à tour dans la rue, par centaine de milliers, les pièces gigantesques d'un jeu d'échecs dramatique, le pire était évité.
D'abord parce que la haine n'était pas dans la majorité des coeurs. La" Marseillaise " et " L'internationale" se répondaient sans hargne dans des cortèges pacifiques.
Ensuite parce que la province atténuait les soubresauts de la guerre des deux rives parisiennes.
Enfin parce que la gauche de François Mitterrand, et d'abord le parti communiste, se refusaient, avec constance au cycle infernal de l'illégalité et de l'insurrection.
Quant au général de Gaulle lui même, il retirait son référendum-plébiscite et acceptait - enfin - ce que tous désiraient: la sanction prochaine du peuple, par l'élection d'un nouveau parlement.
calle
calle
Editeur :
lieu :
Date d'édition :
 
Paris
 
1968

Format :
Reliure :
 
 
   
Nombre de Pages :
Nombre de Volumes :
 
 
   

ILLUSTRATIONS
photo fiche
 
Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie.
© 2007 P.Zoummeroff 
 
©2012 collection-privee.org