Galerie photos et illustrations
ACTION

L'action N°1 est paru le 7 mai 1968.

ACTION
 
Ce journal a été réalisé avec le soutien de l'U.N.E.F , du mouvement du 22 mars ( Nanterre ) et des comités d'action lycéens ( C.A.L )...
 

 
Pourquoi nous nous battons :
La presse et la radio vous ont dit: quelques centaines de trublions interrompent le fonctionnement de l'Université.
La presse et la radio vous ont dit : ces gens sont des agitateurs.
La presse et la radio vous ont dit que quelques centainess "d'enragés " font régner la violence au quartier latin, et interdisent ainsi aux étudiants sérieux de travailler en paix.
LA PRESSE, LA RADIO VOUS MENTENT !
Peyrefitte, les ministères vous mentent.
 

 
Ce n'est pas par plaisir que les étudiants affrontent les gardes mobiles casqués et armés jusqu'aux dents.
Ce n'est pas par plaisir qu'à l'heure des examens les étudiants répondent à la violence policière.
Ce n'est jamais par plaisir que l'on se bat contre plus fort que soi.
 

 
Pendant des années les étudiants ont protesté contre les mesures autoritaires que le gouvernement voulait leur imposer. Dans le calme, ils ont protesté contre la réforme Fouchet, contre les mesures de Peyrefitte.
Pendant des années le pouvoir a ignoré leurs protestations comme il a ignoré celles des travailleurs. Pendant des années cette protestation est restée vaine et sans écho.
Aujourdh'hui les étudiants résistent.
 

 
Leur seul crime c'est de refuser une Université dont le seul but est de former les patrons de demain et les instruments dociles de l'économie.
Leur seul crime c'est de refuser un système social autoritaire et hiérarchique qui refuse toute opposition radicale.
Ce seul crime leur vaut la matraque et la prison.
 

 
Si les lycéens et les étudiants se sont mobilisés, s'ils ont affronté la répression, c'est qu'ils veulent se défendre contre la répression policière et le pouvoir bougeois.Les étudiants sont en état de légitime défense.
Que le pouvoir se rassure, les trubilions de Nanterre n'ont jamais été isolés.
Sinon comment expliquer que dans toute l'Europe les étudiants manifestent.
A un malaise général correspondent des causes générales.
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
Numéro 1
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
Illustations intérieures.
 

 
 

 
Plans d'attaques des forces de l'ordre...
 

 
 

 
 

 
... pour lutter contre la répression policière.
 

© 2007 P. Zoummeroff
 
COLLECTION-PRIVEE.ORG